La voix : un vecteur de bonheur

De la scène à la vie

ARTISTE LYRIQUE, MEDIATRICE CULTURELLE, ENSEIGNANTE ET FORMATRICE

Ayant la chance de travailler sur les scènes lyriques de l'opéra de Saint-Etienne depuis 20 ans et de l'opéra national de Lyon depuis 12 ans, j'ai côtoyé de grands artistes qui ont nourri mon propre imaginaire. J'ai aussi pu mesurer à quel point l'art et la musique amènent à une forme de bonheur qui est bien davantage qu'une émotion esthétique.

De là à envisager le chant lyrique comme outil de médiation auprès du public, il n'y avait qu'un pas. Ce pas, je l'ai franchi avec les enfants en milieu scolaire ou associatif d'abord, puis avec des détenus, avec des personnes âgées en hôpital gériatrique, et enfin avec des personnes en situation de handicap. Le bonheur de chanter devient vite une affirmation de soi, vivante et positive, nourrie par les chefs d'œuvre du répertoire. 

Cette démarche nourrit également mon enseignement à la maitrise de l'opéra de Lyon, à l'Université Jean Monnet, et dans les diverses formations que j'anime pour les Francas et les Académies de Lyon et de Grenoble.

 

Art lyrique et estime de soi ? Une équation évidente !

 

 

 

Reportage sur francetvinfo (février 2019) à l'hôpital Edouard Herriot (pavillon K1-gériatrie)

 

Reportage sur un projet inclusif Culture et Santé (juin 2022)/opéra de Saint Etienne avec des enfants et des personnes en situation de handicap : "Des voix pour se rencontrer", avec l'opéra de Saint Etienne 

https://youtu.be/FgqQ-fOqnyQ

 

"L'aura de Catherine Séon fut la vraie merveille de ce spectacle." (Carmen sous la direction de Karine Locatelli), Tribune en Tricastin, juillet 2011

"La distribution vocale est dominée par la Lady Thiang de Catherine Séon. Au-delà d'une distinction et d'une tenue de scène de grande classe qui ne passent pas inaperçues, le timbre captivant de la mezzo-soprano provoquent des sensations hédonistes devenues rares de nos jours." (The King and I sous la direction de Karine Locatelli, Théâtre de La Croix Rousse),Lyon Newsletter.com, janvier 2015